Loading…
MADAME EST MORTE
Compagnie Antonin Artaud
Equipe
  • Avec : Chantal GIRAUDIN Thierry LEMOINE Rudolphe PIGNON
  • mise en scène : Chantal GIRAUDIN
  • Costume : Eric STARCK
Michel HEIM
Equipe
  • Avec : Chantal GIRAUDIN Thierry LEMOINE Rudolphe PIGNON
  • mise en scène : Chantal GIRAUDIN
  • Costume : Eric STARCK
Résumé
Durée : 1H15
En 1670, Madame, l’épouse de Philippe d’Orléans, le frère de Louis XIV, s’éteint. Afin de faire cesser toute rumeur d’homosexualité autour de Monsieur, le Roi Louis XIV songe à remarier son frère à leur riche cousine, la Grande Mademoiselle, toujours célibataire malgré son âge. De son côté, elle veut épouser le Duc de Lauzun dont elle est tombée secrètement amoureuse. C’est sans compter avec les intrigues de la Cour, les secrets d’alcôve, la raison d’Etat… Il s’en passe bien des rebondissements dans les salons du Château de Versailles ! Pourtant, cette féministe avant l’heure persiste et défie le Roi. S’ensuit alors une intrigue totalement déjantée… Parsemée de savoureux anachronismes, cette comédie irrésistible nous catapulte sans complexe du 17ème au 21ème siècle ! Humour débridé, dialogues croustillants et percutants, mise en scène échevelée : une exquise gourmandise à déguster sans modération, qui fêtera cette année sa 150ème en Avignon.
Note d'intention
COUP DE PROJECTEUR SUR L’AUTEUR MICHEL HEIM, 20 ANS D’AVIGNON… Cette saison est la vingtième année où Michel Heim est présent en la Cité des Papes. Quelle jolie date anniversaire ! L’occasion est donc belle pour la Compagnie de réaliser un portrait de cet artiste prolifique : Michel Heim a écrit 35 pièces dont 16 pour Avignon. En 2006, il est nommé aux Molières pour les « Dindes galantes ». Au Festival Off 2016, il est l’auteur vivant le plus joué avec 6 pièces à l’affiche. Pas étonnant, donc, qu’avec un tel talent « Madame est morte » soit un énorme succès ! La pièce en est d’ailleurs à sa 150e représentation, avant même la Première cet été au Théâtre des CorpsSaints. Aujourd’hui, le retentissement de Madame est morte ! nous permet de mettre en lumière cet auteur contemporain discret et pudique. Les spectateurs ont raison d’affirmer « Vous avez une bien jolie plume Monsieur Heim ! ». Alors que « Madame se meurt » encore longtemps, vive Bossuet et merci Michel ! Chantal GIRAUDIN METTEUR EN SCENE et ACTRICE
Tarif

Vous portez un intérêt à ce spectacle ? Que souhaitez-vous : le prix ?

Le dossier complet ? La revue de Presse ? La fiche technique. Un renseignement ?


DEMANDEZ LE TARIF
Extraits de presse
NICE MATIN - 2018-09-05 de
"Charme, élégance érudition"
LA PROVENCE - 2018-09-05 de
"Des cascades d’alexandrins , servies par des acteurs absolument magnifiques, nous entraînent dans un tourbillon de rires"
PRESSE LIBRE - 2018-09-05 de
"Une rare élégance, un grand art."
PARIS FOLIE THEATRE - 2018-09-05 de
"des idées qui culbutent les préjugés, un humour qui bouscule le temps, un moment de gourmandise théâtrale."
SORTIR - 2018-09-05 de
"Une brillante comédie."
SORTIR EN PROVENCE - 2016-07-14 de FJ
"Madame est morte La Grande Demoiselle cousine du Roi Louis XIV réputée à la cour pour son allergie au mariage, son riche patrimoine et ses 40 ans de virginité, tombe follement amoureuse du Duc de Lauzon, fidèle courtisan du roi mais depuis peu en disgrâce. Avec la complicité de Monsieur, frère du Roi, la Grande Demoiselle intrigue pour obtenir l’assentiment indispensable de Louis XIV pour son mariage avec le Duc. Mais l’affaire se complique, le Roi, pour des raisons politiques, veut absolument marier la Grande Demoiselle à Monsieur son frère, homosexuel affiché et soupçonné d'avoir tout récemment empoisonné son épouse pour vivre sans contrainte avec son amant que le Roi a expressément expédié à Rome. S'en suit une intrigue déjantée dans des dialogues plein d'humour et de drôleries, parfois en alexandrins bien tournés des répliques truffées de références littéraires du grand siècle et à des plus récentes, des allusions historiques et contemporaines comiques, des anachronismes cocasses, des quiproquos et des jeux de mots frôlant parfois une joyeuse et revigorante grivoiserie. La Grande Demoiselle est pétillante, Louis XIV et Monsieur son frère sont truculents. Les costumes (d'Eric Stark) rutilants, inspirés du Grand Siècle, ajoutent une note colorée à ce divertissement et à la désinvolture élégamment maîtrisée de cette brillante comédie. "
LA MARSEILLAISE - 2015-08-13 de CLAUDIE KRIMER ANDREOTTI.
" Un truculent "Madame est morte" Le Fort de Balaguier est un heureux écrin pour le théâtre. En témoigne cette soirée inoubliable donnée par les comédiens de la compagnie Antonin Artaud de Cannes… Au premier souffle leur décor s'effondra. Avec naturel et professionnalisme, restant dans leur rôle, ils dialoguèrent tout en relevant tréteaux et rideaux, mais le vent soufflant davantage, ils recommencèrent la lente remontée jusqu'à l'instant où laissant tomber le grand rideau, ils jouèrent sans cet élément, celui de Dame Nature étant le plus fort. Petit bijou, cette pièce de Michel Heim Dans cette comédie grand siècle, Chantal Giraudin - La grande Mademoiselle, accueille avec majesté les traits les plus acides, perfidie et quolibets quant à son âge, son célibat et un "dessèchement" inévitable, de - Monsieur, frère du roi et de - Louis XIV, dans une mise en scène de Michel Heim et Chantal Giraudin herself. Cette pièce historique en alexandrins retrace le décès soudain en 1670 de Madame, Henriette d'Angleterre, mort qui alimenta les rumeurs d'empoisonnement dans l'entourage de Monsieur, frère du roi, et inspira à Bossuet une de ses plus fameuses oraisons funèbres. "
VAR MATIN - 2015-03-17 de F;H
"VIDAUBAN. Superbe représentation de « Madame est morte » Le service culturel de Michèle Pélassy a parfaitement rempli son rôle en programmant, salle polyculturelle, « Madame est morte ». Cette comédie de Michel Heim, présentée par la compagnie Antonin Artaud, retraçait en alexandrins « la mort de madame », l'épouse de Monsieur, le frère de Louis XIV, le tout en prenant quelques libertés avec l'histoire, pour le plus grand plaisir d'un public de connaisseurs. Le mercredi 25 mars à 18 h 30, ce même service propose à l'auditorium du collège une ciné-conférence dans le cadre de Connaissance du monde sur le thème « Mongolie avec les derniers grands nomades », présentée par Anouk Marsetti. "
L'ECHO REPUBLICAIN - 2019-07-15 de OLIVIER BOHIN
"Avec "Madame est morte", au Théâtre des Corps-Saints, en Avignon, on plonge avec plaisir dans les secrets d'alcôve... mais comme si Versailles se la jouait en mode Villa des cœurs brisés ! Toute l'originalité est là : une comédie grand siècle tant chéri par Molière ou Corneille avec des références actuelles. Un savoureux et subtil décalage parfaitement réussi grâce à la plume raffinée et drôle de Michel Heim (20 ans d'Avignon, ça s'entend !) et un trio sur-vitaminé de comédiens (Chantal Giraudin, Rudolphe Pignon et Thierry Lemoine) maniant le vers avec une drôlerie contagieuse. "Madame est morte", de la compagnie Antonin Artaud, est aux antipodes de ces comédies qui, en guise d'humour, nous resservent les plats d'avant-hier (même s’il en faut pour tous les goûts). Ici, on est à Versailles sir, et on sait mettre les formes (et les costumes aussi !) quand il s'agit de trouver une femme au frère de Louis XIV, Philippe d'Orléans, depuis que sa "madame est morte"... à son plus grand plaisir d'ailleurs ! Trop gai le frérot gay de Louis XIV... Car le frérot du Roi Soleil craque plus volontiers pour les mignons du Roi, ou les beaux et grands ducs, que pour ces dames rêvant d'un bon parti. Alors, pas question d'épousailles avec la Grande Mademoiselle : toujours jeune fille à l'heure de la ménopause, elle en pince pour le duc de Lauzun. Un vrai coup de foudre qui la pousse à reprendre un vers d'une chanson de Nicole Croisille... "Je me suis sentie Feeeemmme!". Mais chut !, il y a bien d'autres révélations historiques, toutes véridiques et toutes plus drôles les unes que les autres. Alors, courrez à la cour pour un deuil réjouissant : "Madame est morte" !"
https://www.instagram.com/lauralibouton

Vous portez un intérêt à ce spectacle ? Que souhaitez-vous : le prix ?

Le dossier complet ? La revue de Presse ? La fiche technique. Un renseignement ?


CONTACTEZ-NOUS !